Thierry Demière

Phobies



Bien-sûr, on peut vivre presque normalement avec la plupart de ces phobies, et c'est ce que vous avez fait jusqu'à maintenant.

 

Que ce soit la peur de prendre l'avion, la claustrophobie, les araignées, les chiens, les souris, les ascenseurs, les ponts et tunnels, et j’en passe, l’hypnose doit être la méthode la plus efficace, peut-être la seule, pour résoudre rapidement et définitivement cette problématique.

Un vendredi après-midi, un jeune homme est venu en thérapie. Il allait commencer un nouveau travail lundi dans un établissement médico-social. Son problème : il devait utiliser des ascenseurs et il n'avait jamais osé prendre un ascenseur de toute sa vie. Soit il réussissait avec moi en une séance, car 72 heures après son job l'attendait, soit il pointerait au chômage. Après quelques minutes de travail de coaching et de symbolique, avant même de pratiquer l'hypnose, il me dit : « j’ai eu un déclic, je me sens prêt »!

Mise en pratique immédiate : on est allé visiter trois ascenseurs que j’avais choisis de la région de Rolle, on les a pris dans tous les sens. Puis, il l’a refait tout seul… Et le lundi suivant, il m'appelait depuis son nouveau travail !

 

Un ancien syndic, paysan, sexagénaire, au caractère bien trempé et possédant une magnifique et puissante voiture, n'avait jamais osé la conduire sur les autoroutes et avait une phobie complète des ponts et tunnels. Il a annulé la deuxième séance prévue en raison du succès total obtenu à la première.

Pour la phobie des chiens, je propose une première séance classique suivie, une semaine après, d’une séance avec un gentil petit toutou au cabinet au pied du patient puis, la troisième séance d'hypnose sera complétée par la visite dans un chenil.

 

Pour la peur de l'avion, je vous laisse deviner…

Quelle autre phobie voulez-vous traiter ? Pensez-vous la résoudre en une, deux ou trois séances ?


 en savoir + email